Procès verbal Conseil d’école du 20 octobre 2017

L’ordre du jour était le suivant :
1 – Rappel des missions du conseil d’école.
2 – Hygiène et sécurité.
3 – Règlement intérieur de l’école.
4 – Bilan de la rentrée.
5 – Crédits de fonctionnement et coopérative.
6 – Projets en cours et à venir.
7 – Questions posées par les parents d’élèves.

 

  1. Rappel des missions du conseil d’école.
    Le conseil d’école :
    • Vote le règlement intérieur de l’école.
    • Établit le projet d’organisation de la semaine scolaire.
    • Dans le cadre de l’élaboration du projet d’école à laquelle il est associé, donne tous avis et présente toutes suggestions sur le fonctionnement de l’école et sur toutes les questions intéressant la vie de l’école, et notamment sur :
    → les actions pédagogiques qui sont entreprises pour réaliser les objectifs nationaux du service public d’enseignement;
    → l’utilisation des moyens alloués à l’école;
    → les conditions de bonne intégration d’enfants handicapés;
    → les activités périscolaires;
    → la restauration scolaire;
    → l’hygiène scolaire;
    → la protection et la sécurité des enfants dans le cadre scolaire et périscolaire.
    • Sur proposition des équipes pédagogiques, le Conseil adopte le projet d’école.
    • Il est consulté par le maire sur l’utilisation des locaux scolaires en dehors des heures d’ouverture de l’école.
    En outre, une information doit être donnée au sein du Conseil d’école sur les principes de choix de manuels scolaires ou de
    matériels pédagogiques divers.
  2. Hygiène et sécurité.
    Un exercice incendie a été réalisé. Aucun problème particulier n’est à signaler.
    Concernant le PPMS, le directeur indique qu’il souhaiterait la mise en place de 3 alarmes différentes (sur le modèle de ce qui se fait dans les collèges du département). Cela permettrait d’avoir une continuité au cours de la scolarité. La
    pose de loquets à l’intérieur des porte serait également souhaitable afin de s’isoler en cas d’intrusion. Enfin, l’absence d’interphone pose des problèmes : les parents doivent taper aux vitres des classes pour venir chercher un élève et le
    portail ne peut pas être verrouillé.
    Les enseignants ont remarqué que la partie maternelle de l’école apparaissait moins propre qu’auparavant. Le sol paraît plus terne. Ils se demandent quelle en est la raison.
  3. Règlement intérieur de l’école.
    Le règlement intérieur de l’école est adopté sans modification

4. Bilan de la rentrée.

89 élèves sont inscrits à l’école en cette rentrée scolaire : 21 TPS-PS-MS ; 24 GS-CP ; 28 CE1-CE2 et 16 CM1-CM2.
Pour la rentrée suivante, seuls 7 élèves de CM2 devant quitter l’école, une prévision d’effectif de 90 élèves a été faite pour la rentrée prochaine.

5. Crédits de fonctionnement et coopérative.
Les crédits de fonctionnement alloués par la mairie vont être intégralement utilisés (date limite : 10-11-2017).
La coopérative, au 20-10-2017 :
-solde du compte en comptabilité (19/10/2017) : 915,09 €
-solde du compte (29/09/2017) : 1 243,52 €
L’association de parents a annoncé à la réunion de rentrée qu’elle verserait 1 600 € à la coopérative pour cette année.

6. Projets en cours et à venir.
Toutes les classes vont bénéficier de l’intervention de Christophe Escudié (intervenant de la ville de Cherbourg). Les chants appris seront présentés au Vox, le 22 juin 2018.
Les classes élémentaire (GS/CP, CE et CM) participeront à des rencontres sportives.
Les classes de Maternelle, GS/CP et CE1/CE2 assisteront à des spectacles du Trident.
L’équipe a pour projet de mettre en place des ateliers le mercredi matin, en faisant appel aux parents disponibles. Les parents encadreront de petits groupes d’élèves qui joueront à des jeux de société. Les enseignant auront de petits groupe d’élèves pour mener des activités. Dans les groupes, les élèves des classes de GS/CP, CE et CM seront
mélangés.

7. Questions posées par les parents d’élèves.
1. Les Représentants des Parents d’Elèves souhaitent qu’une réflexion soit menée afin que le temps de cantine soit un moment de convivialité, de détente et de sérénité pour les enfants.
2. Pourquoi les enfants ne peuvent pas choisir leur place pour manger à la cantine ?
3. A quelles heures effectives (réelles) débutent et terminent le repas des maternelles ? même question pour les élémentaires ?
4. A la cantine et au périscolaire (matin et soir), quels sont les effectifs d’enfants présents ? Quels sont les ratios d’encadrement ?
5. Suite à un sondage, au moins 22 enfants seraient intéressés par un temps de périscolaire le mercredi midi (de 11h45 à 12h30). Est-il possible de mettre en place ce temps de périscolaire au sein de l’Ecole des Roquettes ?
6. Un sondage est également en cours concernant la possible modification des rythmes scolaires. Où en est-on sur ce sujet ?
Elodie Marchaland (intervenant sur le temps du midi) a été invitée à assister au conseil d’école. Il est prévu qu’elle donne notamment des précisions sur la question 2 et sur la mise en place d’un « permis » lié au comportement.
1. Le sujet de la cantine revient régulièrement lors des conseils d’école. Les parents renouvellent leur souhait qu’une réflexion sur le temps du midi soit organisée.
2. Elodie Marchaland explique que pour que le temps de repas soit plus serein, certains enfants ne peuvent pas être laissés à côté de camarades avec lesquels ils se dissipent et parlent beaucoup. Elle précise qu’il ne s’agit pas de punition, que ça n’est pas définitif et que les décisions sont toujours expliquées aux enfants. Un permis et une échelle
de sanction ont été élaborés en collaboration avec les élèves.
Elodie indique que son rôle est d’encadrer et d’animer le temps après le repas, qu’elle n’est pas responsable lors du repas. Elle assiste au temps de repas pour aider à encadrer ce moment.
Les parents souhaiteraient que tout ce qui concerne l’éducatif (y compris lors des repas) soit confié aux animateurs pour que les agents n’aient plus que l’organisation de la cuisine et du service à gérer.
Toujours sur ce point, les parents et les enseignants regrettent que les animateurs recrutés pour encadrer le temps du midi changent souvent et soient, la plupart du temps, des étudiants qui n’ont pas de formation. Il serait souhaitable qu’un moment puisse être mis en place pour leur exposer ce qui leur est demandé en terme d’encadrement et
d’attitude vis à vis des enfants.
Au cours des discussions sur la cantine un point revient : la quantité de nourriture et en particulier de pain donné aux enfants. Les enfants seraient limités à deux tranches de pain. Cela semble peu aux parents qui regrettent une certaine
rigidité : des enfants ont besoin de parfois plus de deux tranches de pain. Certains parents indiquent que des enfants ont très faim au moment du goûter.
3. Les horaires n’ont pas été communiqués par la mairie. Il semble que le repas dure 30 minutes pour les élémentaires, 45 minutes pour les maternelles. Les parents et les enseignants regrettent cette rigidité. L’absence de deuxième service ne pourrait-elle pas permettre plus de souplesse ?
4. Les effectifs et taux d’encadrement n’ont pas été communiqués par la mairie. En début d’année, le directeur a reçu la liste des élèves fréquentant ces services. Restauration : 56 inscrits (élémentaires et maternelles), périscolaire
matin : 37 inscrits (26 élémentaires, 11 maternelles), périscolaire du soir: 54 inscrits (40 élémentaires, 14 maternelles), mercredi loisir avec repas : 16 inscrits (12 élémentaires et 4 maternelles). Tous les élèves ne fréquentent pas les services en même temps.
5. Les résultats du sondage concernant le périscolaire le mercredi midi sont communiqués à la municipalité.
6. Pour le moment, le directeur et la représentante de la mairie n’ont pas d’information sur un éventuel changement de rythme scolaire pour l’année prochaine. Une nouvelle adjointe à l’éducation a été récemment nommée nous devrions en savoir davantage prochainement.
Le directeur

Étaient présent(e)s :
– M. Raffaillac, directeur,
– Mmes Le Bourgeois et Lafforgue, M. Guedes, enseignants,
– Mmes Lejeune, Murillo et Néhou, M. Dupont, représentants des parents d’élèves.
– Mme Lebonnois, représentante de la mairie au conseil d’école.
Étaient excusé(e)s :
– M. Courteille, Inspecteur de l’Éducation Nationale.
– Mme Loisel, D.D.E.N.
– Mme Péan, représentante des parents d’élèves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s